Aquarelle

Quel matériel pour faire de l’aquarelle

Quel matériel pour débuter l’aquarelle.

Je sais que beaucoup n’ose pas se lancer dans l’aquarelle, soit parce qu’ils ne savent pas quel matériel utiliser, soit parce qu’ils ont peur de ne pas faire quelque chose de joli, ou qu’ils se disent qu’ils ne savent tout simplement pas dessiner.

Sachez que même si vous n’êtes pas un pro du dessin, vous pouvez faire de l’aquarelle. C’est un super outil pour entrer dans sa bulle, se déconnecter du quotidien, se recentrer sur soi, s’apaiser et méditer en pleine conscience. Et peut-être que vous découvrirez que vous avez une véritable âme d’artiste. En plus, l’avantage avec l’aquarelle, c’est qu’on peut commencer avec du matériel petit prix, histoire de tester pour voir si ça nous plaît ou pas. Comme ça, aucun regret si on n’aime pas, les enfants pourront l’utiliser et s’amuser par la suite.

Vous voulez savoir avec quoi j’ai fait mes tout premiers essais? Vous allez rire… Et bien avec ce genre de palette pour enfants, des feuilles pour imprimantes (oui, là par contre, ce n’est pas vraiment l’idéal avec l’eau, mais j’ai quand même fait des trucs assez sympas avec) et des pinceaux de chez action. Ça ne m’a quasiment rien couté, mais ça m’a permis de me rendre compte que j’adorais peindre, que j’adorais voir les pigments se mélanger, et que je pouvais oser passer à la vitesse supérieure.

Le papier aquarelle

Depuis que je fais de l’aquarelle, j’ai pu tester plusieurs papiers différents. Il m’en reste encore beaucoup à découvrir tant il y a de variétés et de marques, mais je vais déjà vous parler de ceux que j’ai utilisés et quels sont mes chouchous parmi ceux-ci.

Déjà, il faut savoir que le papier doit être assez épais. En général, c’est du 300gr/m² pour pouvoir absorber l’eau sans se déchirer ou gondoler.


Il existe 3 sortes de textures :

– Le grain satiné : Papier lisse, sans texture.
– Le grain fin : Papier avec une texture moyenne. (C’est celui que j’utilise principalement. Suivant les marques, le grain sera différent)
– Le grain torchon : Papier avec une texture forte.

Mon tout premier achat de papier, c’était l’aquarelle XL de chez Canson. Il a l’avantage d’être à tout petit prix, et le papier est d’assez bonne qualité. Il n’est par contre, (mais ce n’est que mon humble avis) pas si facile que ça à travailler si vous voulez utiliser beaucoup d’eau. Il a tendance à sécher très vite et je trouve que les tâches deviennent vite disgracieuses si on ne rattrape pas aussitôt les petites bavures. Mais pour débuter, découvrir et tester l’aquarelle, c’est un super papier.


J’ai également testé ce bloc de papier Canson, et je l’adore! Il ne gondole pas (ou presque pas et au pire, reprend très facilement sa forme), le grain est vraiment beau et sympa. Il supporte très bien l’humide, il correspond bien à ma façon de travailler et franchement je me répète mais je l’adore. C’est l’un de mes préférés.

J’ai également testé le papier Arches en grains satiné. Il est assez onéreux, mais le papier est vraiment de qualité. Je préfère les papiers avec un peu de grain, donc la version satinée me correspond un peu moins, mais j’aime beaucoup le rendu avec celui-ci.

J’ai également utilisé le papier Canson Héritage en grains fin (pas présent sur la photo). C’est un très bon papier, de très bonne qualité mais qui ne me correspond pas. Pour un travail presque sec, il est parfait, mais dès que j’utilisais beaucoup d’eau, il bavait, je devais sans cesse vérifier dans quelle direction migrait la peinture pour rectifier si ça débordait, et vu que je fais des portraits avec beaucoup de détails, j’ai dû souvent nettoyer certaines zones. Après, ce n’est bien sûr que mon avis, il peut parfaitement correspondre aux personnes qui ne cherchent pas la ligne parfaite. J’ai malgré tout travaillé avec ce papier pour tout l’oracle qui devrait sortir cette année, et le rendu des couleurs, reste sublime. Le grain est très beau et le papier reste quasiment plat.

J’ai également pu tester le papier Montval de chez Canson en grains fin. C’est un papier de très bonne qualité, comme le papier héritage de la même marque. Ce n’est pas mon chouchou, mais le résultat reste vraiment super. Les pigments ressortent bien, le papier ne gondole pas, donc je le recommande.

Et puis le dernier que j’ai testé il y a peu, et que j’adore +++ c’est un art Book de chez Strathmore. Il y a 2 sortes de grain de papier différent dans l’album, de couleur beige, ça change du blanc, et le résultat de mes aquarelles est juste fabuleux avec lui. Il correspond vraiment bien au rendu que je souhaite donner à mes dessins. Bon, il reste un peu cher, mais ça peut être un chouette cadeau à s’offrir si on est tombé amoureux de l’aquarelle. (Voir le détail du papier sur l’image ci-dessous).

Les pinceaux

J’ai commencé par un lot de plusieurs pinceaux synthétiques de chez action à tout petit prix. Ils ont bien fait leur travail et je les utilise encore régulièrement. Mais j’ai également craqué pour un pinceau Raphaël, que j’adore. J’ai le petit-gris 8383 que j’utilise principalement pour les surfaces générales de mes dessins, qui garde parfaitement l’eau dans ses poils, et distribue merveilleusement bien la peinture sur le papier, ainsi qu’un pinceau Sennelier n°2 pour les zones plus délicates. Il était fourni dans ma boîte d’aquarelle dont je vous parle un peu plus bas. Pour les grandes surfaces à peindre, mais ça reste assez rare, j’utilise les petit-gris de chez Cultura, principalement la taille n°3/0.

La peinture

Après être tombée complètement amoureuse de l’aquarelle, j’ai directement été en magasin pour m’acheter une vraie palette de plusieurs godets. J’ai opté pour un coffret de 12 godets de chez Lefranc Bourgeois, avec un prix assez raisonnable comparé aux autres palettes. La qualité des couleurs est vraiment bien. J’ai pu approfondir mon apprentissage et tester des tas de mélanges grâce à cette palette.

Je l’ai complété au fur et à mesure par quelques godets Winsor & Newton extra fine. La qualité est au rendez-vous, le prix reste raisonnable si on achète quelques godets de temps en temps.

J’ai également acheté des godets dorés de chez Finetec pour agrémenté certains de mes dessins.

Puis, je me suis offert la palette Sennelier. Le prix est assez élevé, mais la qualité est là. Ils utilisent un liant comme le miel pour fabriquer l’aquarelle, et le résultat est d’une qualité juste incroyable. Les pigments sont intenses, les couleurs chatoyantes, bref, j’adore. En plus, c’est une entreprise artisanale Française, alors je dis oui !

À ne pas oublier

À cela, il faudra ajouter, un verre d’eau, un chiffon pour essuyer vos pinceaux et éventuellement, une palette pour faire vos mélanges (le petit réceptacle en forme de fleur sur ma photo), mais vous pouvez tout aussi bien faire vos mélanges dans une assiette plate.

Et en complément

Pour certains détails, ou quand je veux donner une dimension différente à mes dessins, j’utilise aussi de temps en temps des crayons polychromos de chez Faber Castell ainsi que les Pigma microns et mes crayons posca blanc et noir.

Voilà, j’espère vous avoir un peu aiguillé sur le matériel à utiliser. Bien sûr, le mieux est de tester par vous-même, car il n’y a que vous qui pouvez savoir quel rendu vous désirez obtenir suivant le matériel choisi. Mais sachez que même avec du matériel à petit prix, vous allez vous amuser, et faire des merveilles ! Et si vous hésitez encore à vous lancer, je n’ai qu’une chose à vous dire : que risquez-vous? Si la réponse qui vous vient c’est : « absolument rien », alors foncez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *